Peut-on libéraliser la TV

La France a longtemps été considérée comme une partie imposante des restrictions, qu’il s’agisse d’exiger que de nombreux magasins restent scellés dimanche ou d’autoriser les juges à opposer son veto aux titres des enfants. Mais parmi les plus obscurs ont concerné le secteur de la télévision nationale. Les chaînes nationales telles que TF1 et M6 ne sont pas autorisées à diffuser des films les mercredi, vendredi et dimanche aux heures de grande écoute et ne peuvent pas diffuser d’annonces pour des livres, des films ou des ventes chez les détaillants. Et contrairement aux radiodiffuseurs de tous les autres marchés occidentaux, basés sur Bank of The USA, Merrill Lynch, ils ne sont même pas en mesure de modifier les publicités vers le lieu ou les données démographiques avec leurs visiteurs, un programme de formation dans le groupe d’âge électronique. Certaines réglementations ont en fait été élaborées pour protéger le cinéma français tout en empêchant les particuliers de se rendre dans les salles de cinéma. Le numéro de pays du Festival de Cannes, connu pour ses films d’auteur de haut niveau, est fier de sa vision culturelle. D’autres restrictions viendraient renforcer les opérateurs de médias nationaux du pays. À présent, le gouvernement fédéral du leader Emmanuel Macron envisagera prochainement de réviser les règles. Ce jour-là, vers la fin des années 1980, la France ne disposait que de six chaînes de télévision, dont au moins trois possédées par l’État. La réglementation est beaucoup moins pertinente, car les diffuseurs français rivalisent avec Google, Netflix Inc., d’Alphabet Inc., ainsi qu’avec d’autres intrus numériques électroniques, qui ne sont pas couverts par les limitations et ont également créé des percées importantes. Netflix a reçu plus de 5 millions de membres moins de cinq ans après son introduction effective en France. «Ces règles archaïques visaient à protéger un grand nombre de nos secteurs, comme le cinéma français», déclare Isabelle Vignon, chargée du marketing et de la communication chez SNPTV, un syndicat de promotion de la télévision. «Mais cela ne fait pas sensation aujourd’hui. Les habitudes des consommateurs se sont modifiées. »Selon les recherches demandées par SNPTV, les radiodiffuseurs pourraient enregistrer une manne annuelle d’au moins 200 zillions (224 000 USD). Si les publicités du secteur de la distribution cinématographique et promotionnelle étaient autorisées, 160 millions d’euros supplémentaires seraient versés chaque année, selon Publicis Mass Media. Ce qui pourrait améliorer les bénéfices totaux de ce secteur, qui avait rapporté 3,43 milliards d’euros l’année dernière, de 11%. “Les radiodiffuseurs traditionnels prennent en compte qu’il s’agit d’une modernisation nécessaire et organiseraient la participation à l’industrie avec You.S. géants du Web, car ces joueurs numériques sont capables de faire de la promotion en particulier », affirme Philippe Nouchi, analyste en médias et en publicité chez Publicis Multimedia. Les cadres multimédias ont exprimé leur poids associé au relâchement des consignes. Pour Alain Weill, représentant professionnel en chef d’Altice Europe NV et fondateur de BFM TV Route, c’est «une opportunité financière», a écrit sur un papier blanc éclatant en juin. Ce changement permettra aux radiodiffuseurs de mieux se défendre sur le « marché totalement bouleversé ». Le point de départ est examiné à partir du mois d’octobre et ensuite au Parlement en début de saison prochaine. Le dernier dépassement pourrait se produire fin 2020. «Ce changement offre la possibilité de devenir un grand succès pour le secteur», affirme Adrien de Saint Hilaire, analyste chez Lender of United States Merrill Lynch. « Mais tout dépend si cela se produit et, le cas échéant, à quel point c’est considérable. » Ce type de réformes est en cours depuis au moins une décennie, a-t-il déclaré.

Partir à la découverte de l’une des plus étonnantes montagnes du monde

Trouvé dans les Alpes, le massif est situé le long de la frontière franco-italienne et atteint la Suisse. Il s’étend vers le sud-ouest de Martigny, en Suisse, sur environ 25 ml (40 km) et possède une plus grande épaisseur de 10 ml (16 km). Le sommet est en territoire français. Autour du massif se trouvent les Alpes de Graian (sud), la vallée de Chamonix et les Alpes de Savoie (à l’ouest), les Alpes Pennines (nord-est), ainsi que la vallée de Courmayeur (est). Les autres sommets principaux à l’intérieur du massif comprennent le Mont Blanc du Tacul, le Mont Maudit, l’Aiguille («Pic») du Géant, Les Grandes Jorasses, le Mont Dolent et l’Aiguille du Midi. Les glaciers couvrent environ 40 m². kilomètres (100 km²) du Mont Blanc (d’où son label signifiant «montagne blanche»). Un flux de banquise s’étend de votre dôme de glace clé jusqu’à moins de 4900 pieds. (1490 mètres). La Mer de Glace, le glacier suivant le plus long des Alpes, a atteint l’altitude de 4 100 pieds (1 250 mètres) en 1930. Au début du 17ème siècle, les glaciers ont avancé jusqu’à la base de la vallée de Chamonix, détruisant ou enfouissant le territoire développé et habitations. Considérant que cette fois, les glaciers ont périodiquement innové et reculé. Les experts P. Martel en 1742, Jean A. Deluc en 1770 et, à l’avenir, Horace Bénédict de Saussure ont fait connaître pour la première fois la distinction du Mont Blanc en tant que plus haut sommet d’Europe. Cette désignation a incité les aventuriers à gravir le sommet. Le sommet a été maîtrisé en 1786 par Michel-Gabriel Paccard, votre médecin de Chamonix, avec Jacques Balmat, son portier. La réussite de Paccard, à peu près la plus importante dans le passé historique de l’alpinisme, a été éclipsée par l’ascension de de Saussure toute l’année peu de temps après. En passant par Marc-Théodore Bourrit, qui a échoué à l’ascension et, par jalousie, a imprimé un compte bancaire biaisé de votre toute première ascension, l’idée fausse a été commencée que chaque pointage de crédit pour votre ascension était dû au paysan Balmat. En plus des alpinistes, le nombre de visiteurs à Chamonix a augmenté régulièrement; mais jusque vers 1870, lorsqu’une route améliorée fut ouverte, elle resta une station spéciale. La région vient de créer le plus important centre d’accueil alpin, avec des tramways aériens et des équipements pour les sports d’hiver, ainsi que son système économique pastoral traditionnel a été complètement éclipsé.

Google et les difficultés sur l’enfance

En 1998, le Congrès américain a transféré le tout-petit On the internet Protection Work, dont l’un des fournisseurs pourrait avoir besoin des fournisseurs commerciaux de produits sexuels en ligne pour bloquer l’accès des enfants à ce matériel. Ce que la loi stipule a été poussé comme une violation de la présentation totalement gratuite. L’exécution des travaux a été entravée à partir de 1998 à partir d’une décision de toute salle d’audience du district fédéral, avec le bloc a été confirmé en 2004 par le You.S. Salle d’audience supérieure dans Ashcroft c. Union des libertés civiles des États-Unis. Néanmoins, un tribunal a rendu l’affaire pour réduire le gouvernement fédéral à la salle d’audience pour une considération supplémentaire comme alternative au renversement total de la loi. La situation était encore en cours d’examen depuis le début de 2006. En août 2005, afin que vous puissiez renforcer son dossier pour le Kid On-line Protection Work, SEO Lille le You.S. Le ministère de la Justice a remis une assignation à la société des moteurs de recherche pour obtenir des informations sur les recherches sur Internet. Il a cherché des informations et des faits qui montreront que les informations sexuelles sont facilement accessibles sur Internet (donc probablement une menace pour les jeunes). Une assignation à comparaître est en fait une ordonnance d’audience qui nécessitera un événement pour témoigner pour le juge; la désobéissance peut entraîner des sanctions pénales. Le ministère de la Justice a recherché l’accès aux enregistrements pour toutes les énormes quantités de questions posées par les consommateurs d’ordinateurs personnels américains sur une période de 7 jours, ainsi qu’un échantillon aléatoire de seulement un million d’offres en ligne récupérables par Yahoo. Le ministère de la Justice n’a pas exigé de détails qui auraient pu lui permettre de distinguer quels consommateurs d’ordinateurs personnels avaient recherché quels sites Internet, même si Yahoo et Google rapportent ces données. Il peut être collecté à l’aide de biscuits, qui peuvent être de modestes enregistrements qui sont livrés à partir d’un site Web, comme Yahoo et google.com, sur le logiciel de navigateur Web avec le PC d’un utilisateur, puis re-livrés à partir de cet ordinateur portable ou ordinateur sur le même Site Internet chaque fois qu’il est utilisé. Les journaux des clients peuvent indiquer que l’utilisateur final a atteint un certain site Web à plusieurs reprises. Environ trois autres entreprises de recherche Google ont obtenu des assignations à comparaître, seuls les moteurs de recherche ont déclaré qu’elle ne pouvait pas se conformer. Bien que son refus ait été largement noté pour un travail visant à protéger le niveau de confidentialité de ses clients, les moteurs de recherche ont refusé de refuser la demande pour des raisons personnelles de sécurité de la vie privée. De plus, il a refusé de décrire les causes principales de la non-divulgation des données. Certains spécialistes d’Internet ont supposé que Google avait peur que l’achat et la vente de secrets et de techniques puissent être déduits des détails. En janvier 2006, la Division des droits appropriés a demandé à un gouvernement fédéral la salle d’audience de forcer Google à adhérer à l’assignation. En mars, après que le bureau des droits appropriés a consenti à réduire sa demande, l’évaluateur a déclaré qu’il ordonnerait à Yahoo de fournir les informations. Yahoo et Google se sont conformés en utilisant la baisse de la demande, c’est-à-dire 50 000 adresses consultables en ligne sans problèmes de recherche. Le débat sur l’assignation à comparaître de Yahoo découvre un moyen d’obtenir une amélioration des tensions dans la société moderne d’aujourd’hui: la capacité des systèmes informatiques à surveiller les comportements d’innombrables individus après un certain temps de manière très distincte, qu’ils soient soupçonnés d’activités criminelles ou non. Documents informatiques personnels issus des offres de cartes de crédit, téléphones portables, téléphones portables et appels de terrain, requêtes Internet, visites de sites Internet, achats et téléchargements sur le Web, cabines de coûts automatisées, systèmes de menus automobiles intégrés, World- les produits de la méthode de localisation à grande échelle, les centres médicaux, les responsables de l’application des lois et les organisations de services militaires, ainsi que d’autres sources peuvent tous être rassemblés avec un allégement comparable et, éventuellement, livrés aux autorités gouvernementales. Une fois collectés, ce type de documents peut fournir une photo remarquablement complète des mouvements, du comportement et des associés d’une personne. Certains professionnels estiment que la possession de beaucoup d’informations par des sociétés de renseignement, des responsables de l’application des lois, etc. pourrait être utilisée pour suivre le comportement privé d’une manière qui porte atteinte aux libertés fondamentales. Ils désignent des endroits qui non seulement censurent l’utilisation d’Internet, mais l’appliquent pour retracer directement et réprimander les dissidents politiques.

Climat: comment ça marche

Le réchauffement climatique, l’ajustement de routine du climat de la Terre ont contribué à la conséquence des altérations du climat ainsi que des interactions entre votre ambiance ainsi que d’autres éléments géologiques, chimiques, biologiques et régionaux tout au long de la méthode terrestre. Le climat est un liquide actif qui est continuellement en action. De même, ses propriétés corporelles et sa quantité et son chemin d’action dépendent de nombreux facteurs différents, notamment les rayons solaires, la position régionale des continents, les courants océaniques, la tache et l’orientation des chaînes de montagnes, la biochimie atmosphérique et la vie végétale qui croît sur le zone de terrain. Chacun de ces éléments change avec le temps. Certains éléments, tels que la syndication de la chaleur dans les océans, la biochimie atmosphérique et les cultures locales, changent à des échelles de temps assez courtes. D’autres personnes, comme l’emplacement des continents ainsi que le lieu et la taille des montagnes varient, modifient les échelles de temps supérieures. Par conséquent, la météo, qui provient des propriétés physiques et des mouvements de votre environnement, varie à chaque échéance imaginable. Le climat est souvent identifié de manière approximative depuis le temps typique à la position particulière, ajoutant ce type de capacités comme la température, les précipitations, l’humidité et le vent. Une description encore plus spécifique prétendrait que le climat est la condition implicite et la variabilité des capacités au-dessus d’une période de temps prolongée. Les significations acceptent également la façon dont les conditions météorologiques se transforment constamment, en raison des instabilités de l’environnement. Et comme les conditions peuvent différer d’un jour à l’autre, les conditions météorologiques varient également, des cycles quotidiens de jour et de nuit aux périodes de temps géologiques innombrables en millions d’années. Dans une perception vraiment vraie, la variété du climat est en fait une manifestation redondante – les conditions météorologiques sont généralement diverses. Il n’y a pas deux ans exactement de la même manière, pas plus que deux âges, deux siècles ou deux millénaires. Ce message traite de l’idée même de variance climatique et d’altération au sein de l’ensemble des caractéristiques et processus naturels incorporés connus sous le nom de processus de la planète. La nature des données sur le changement climatique est expliquée, ainsi que les principaux éléments qui ont déclenché le réchauffement climatique à travers l’histoire de la Terre. Enfin, un aperçu complet du réchauffement de la planète est fourni au-dessus de nombreuses échelles de temps différentes, à partir d’une durée de vie individuelle standard jusqu’à tout ou partie de la période géologique. Pour obtenir une information complète sur l’introduction de l’atmosphère terrestre, voir la post-atmosphère, l’évolution de. Pour une thérapie complète de la question très essentielle du changement climatique dans le monde entier d’aujourd’hui, voir le changement climatique.

Survoler les Fjords

Il n’y a pas longtemps, j’ai voyagé en Norvège. J’avais voyagé à l’intérieur du pays et pour ce faire, j’ai utilisé un hélicoptère car les portées ont été cruciales et les accès ont été limités. Et c’est là que j’ai trouvé les fjords. Ce sont de longs bras minces dans l’océan, s’étendant généralement considérablement à l’intérieur des terres, résultant de l’inondation marine de la vallée glaciaire. Plusieurs fjords sont remarquablement sérieux; Le fjord de Sogn en Norvège a une profondeur de 1308 m (4290 orteils) et le canal Messier au Chili est de 1270 m (4167 pi). Le grand degré de telles vallées submergées, qui s’étend sur des milliers de pieds sous le degré de l’eau, ne convient qu’à un début glaciaire. On suppose que les énormes glaciers épais qui se sont formés dans ces vallées étaient si lourds qu’ils pourraient éroder le fond de la vallée bien en dessous du niveau de la mer avant de flotter dans l’eau de l’océan. Après la fonte des glaciers, les eaux de l’eau ont pénétré dans les vallées. Les fjords sont généralement plus profonds à l’intérieur de leur milieu et atteignent en fait plus qu’à la fin au large. Ceci est le résultat de la plus grande énergie érosive dans les glaciers plus près de leur source, exactement là où ceux-ci se déplacent le plus activement et intensément. En raison des seuils relativement peu profonds des fjords, les fonds de beaucoup ont de l’eau stagnante et sont riches en boue noire contenant du sulfure d’hydrogène. L’érosion glaciaire produit des vallées formées par You, et les fjords sont typiquement ainsi formés. Comme la zone réduite (et beaucoup plus probable horizontalement) du U est bien sous l’eau, les murs évidents des fjords peuvent éventuellement augmenter verticalement à de nombreux pieds du bord de l’eau, et près du rivage, l’eau peut être forte de plusieurs centaines d’orteils . Dans certains fjords, de petits canaux plongent d’innombrables pieds dans le flanc du fjord; certaines des cascades maximales du monde sont du type. Les fjords ont généralement des routes sinueuses et des coins parfois tranchants comme des rasoirs. Souvent, la vallée, couverte de particules glaciaires, s’étend à l’intérieur des terres jusqu’aux montagnes; parfois un petit glacier reste dans l’esprit de la vallée. Le ruisseau qui a formé la première vallée se rétablit généralement sur le fond de la vallée supérieure après la disparition des glaçons et commence à construire un delta dans la tête du fjord. Souvent, ce delta sera le seul sur le fjord dans lequel des fermes et des villages pourront s’installer. Les infos sur ce vol en hélicoptère.

helico (4)

Un vol en hélicoptère sur l’Amazone

J’ai vécu une expérience pratique impressionnante assez récemment en voyageant en Amérique latine, alors que je volais dans les bois d’Amazonie en hélicoptère. La place de marché en ligne Amazon est le plus grand fleuve d’Amérique du Sud et aussi la plus grande méthode de circulation d’eau sur terre en termes de volume de sa circulation et de la partie de son bassin. La longueur totale du fleuve – telle que mesurée à travers les eaux d’amont dans le processus du ruisseau Ucayali-Apurímac dans la région sud du Pérou – est d’au moins 4000 miles (6400 km), ce qui la rend légèrement plus courte par rapport au ruisseau du Nil, mais toujours l’équivalent de la distance entre New York et Rome. Sa ressource la plus à l’ouest est élevée dans les chaînes de montagnes des Andes, à moins de 100 kilomètres (160 km) dans la mer du Pacifique, avec ses mâchoires se trouve dans les mers de l’Atlantique, autour de la côte nord-est du Brésil. Néanmoins, la longueur de l’Amazonie en ligne ainsi que son approvisionnement final sont également sujets à controverse depuis le milieu du XXe siècle, où certains rapportent que le marché en ligne d’Amazon est vraiment plus long que le Nil. . L’immense bassin amazonien (Amazonie), la plaine la plus importante de l’Amérique latine, possède une section de quelques kilomètres carrés de 7 mil (7 millions de kilomètres carrés) et est également pratiquement deux fois plus grand que celui du Congo Stream, baptême en hélicoptère l’autre merveilleux programme de drainage équatorial de la Terre. S’étendant sur environ 1 725 kilomètres (2 780 km) du nord au sud à son stade le plus important, le bassin comprend la majeure partie du Brésil et du Pérou, d’importants aspects de la Colombie, de l’Équateur et de la Bolivie, ainsi qu’une modeste partie du Venezuela; environ les deux tiers du flux principal de l’Amazonie et également le pourcentage le plus important de son bassin se trouvent au Brésil. La zone de chalandise Tocantins-Araguaia au statut de Pará couvre 300 000 carrés supplémentaires sur une longue distance (777 000 km carrés). Bien que considéré comme un élément de l’Amazonie par le gouvernement brésilien et bien utilisé, il s’agit réellement d’une méthode indépendante. On estime qu’environ un cinquième seulement de toute l’eau potable qui s’échappe de la surface de la Terre est transportée avec l’Amazonie en ligne. Le débit en période de déluge dans la cavité buccale du fleuve est quatre fois supérieur à celui du Congo et plus de dix fois la quantité transportée depuis le Mississippi. Cet énorme niveau d’eau douce dilue la salinité de l’océan pendant plus de 160 km du rivage. Les emplacements de plaine complets bordant le fleuve principal et ses affluents, connus sous le nom de várzeas («plaines inondables»), sont sujets à une poussée annuelle, avec pour conséquence un enrichissement du sol du jardin; cependant, une grande partie du vaste bassin contient des hautes terres, joliment au-dessus des inondations et appelées terra firme. Plus des deux tiers du bassin sont protégés par une immense forêt tropicale humide, qui marque dans la forêt asséchée et la savane dans la partie nord et sud la plus élevée des marges et dans la forêt montagnarde des Andes pour l’ouest. La forêt amazonienne, qui représente environ la moitié de la forêt tropicale exceptionnelle de votre Terre, constitue également sa plus importante économie d’actifs biologiques. C’est devenu un fabuleux voyage en hélicoptère.

L’hystérie sur le budget Italien

Les réactions à la taille du plan proposé reposent sur des hypothèses discréditées et trahissent une incompréhension fondamentale de la croissance économique et de l’austérité Rien n’émeut les âmes de nos jours comme un nouveau plan financier. Si ce plan appartient au gouvernement (peut-être le deuxième) le plus controversé de l’Union européenne, le gouvernement de coalition italien cinq étoiles et Lega, l’agitation est garantie. Le 27 septembre, le ministre italien des Finances, Giovanni Tria, a communiqué à la Commission européenne son intention de modifier les plans budgétaires fixés par le gouvernement précédent. Le nouveau plan générerait un ratio déficit / PIB de 2,4% en 2019, impliquant un ratio solde budgétaire structurel / PIB de -0,8%, soit un écart prévu de 1,4% par rapport à l’objectif. Les marchés financiers et les médias ont fortement réagi. Pierre Moscovici, commissaire européen aux Affaires économiques et financières, et le président de la Commission européenne Jean Paul Juncker ont tous deux exprimé leur consternation, tandis que les rendements obligataires à 10 ans ont dépassé 3,5% pour la première fois en quatre ans. Le vice-Premier ministre et leader du mouvement cinq étoiles, Luigi Di Maio, a déclaré qu’il existe des institutions européennes qui, avec leurs déclarations, jouent au terrorisme sur les marchés ». Le 5 octobre, la lettre officielle de la Commission européenne répond Le ministre a exprimé sa vive inquiétude »concernant les changements prévus, générant de nouvelles turbulences sur le marché. Le 9 octobre, le Fonds monétaire international (FMI) et la banque centrale italienne ont rejoint le chœur avec de nouveaux avertissements négatifs. Les dirigeants du gouvernement italien ont répondu avec ferveur qu’ils ne reculeraient pas devant leur plan et ont critiqué directement et ouvertement l’establishment européen. Même le visage modéré de la coalition, le Premier ministre italien Giuseppe Conte, est intervenu pour remettre en question les priorités de la Commission européenne, de la Banque d’Italie et du FMI: il a assuré que son gouvernement restait déterminé à contenir la dette publique et à maintenir la stabilité budgétaire. , mais a affirmé que cet objectif est impossible à atteindre sans développement économique. Le ministre des Affaires européennes, l’économiste Paolo Savona, a déclaré qu’en fait, un ratio déficit / PIB supérieur à 2,4% serait utile. Les vives réactions au nouveau plan budgétaire sont injustifiées. En fait, les objectifs estimés que le nouveau plan budgétaire violerait (au minimum) ne sont pas fiables et reposent sur de mauvais principes macroéconomiques. En outre, malgré les accusations de débauche, l’Italie a en fait enregistré d’importants excédents primaires (le solde budgétaire moins les paiements d’intérêts) et continuera de le faire même si le gouvernement confirme ses plans (voir figure 1). Si quoi que ce soit devrait être une préoccupation sérieuse », c’est le fait que le pays continue sur la voie de l’austérité, qui s’est avérée contraction; il a enfermé le pays dans la stagnation et exposé son système bancaire à encore plus de stress. Avec des investissements publics à des niveaux historiquement bas, un chômage toujours supérieur au taux de 2008 dans toutes les régions et un taux de chômage des jeunes supérieur à 30%, il est difficile de ne pas voir de solides arguments en faveur d’une relance budgétaire. Les lettres entre le gouvernement et la Commission européenne n’ont rien d’extraordinaire: la correspondance fait partie des procédures strictement prévues et réglementées de surveillance budgétaire de l’Union européenne. Le jugement négatif de la lettre de la Commission n’était pas nouveau non plus pour les fonctionnaires italiens. En octobre 2017, par exemple, la Commission a envoyé une lettre similaire au ministre des Finances de l’époque, Pier Carlo Padoan, en réponse au projet de budget du gouvernement pour 2018 et les années suivantes, se plaignant que le plan s’écarterait de 0,4 point de pourcentage de l’accord convenu. objectif pour 2018: Pour 2018, le projet de budget prévoit un effort structurel de 0,3% du PIB, qui une fois recalculé par les services de la Commission … équivaut à 0,2% du PIB. Cet effort structurel est inférieur à l’effort d’au moins 0,6% du PIB requis selon… le pacte de stabilité et de croissance… ». La Commission a conclu: Cela indique un risque d’écart significatif par rapport à l’effort requis en 2017 et 2018 ensemble. Nous souhaiterions donc recevoir de plus amples informations sur la composition précise de l’effort structurel envisagé dans le projet de plan budgétaire. Ce qui est plus intéressant, c’est la lettre de suivi de Padoan à l’époque, qui exprimait des préoccupations au sujet de la méthodologie communément acceptée pour estimer les chiffres en discussion: L’Italie connaît toujours des conditions cycliques difficiles, quoique améliorées. L’écart de production est estimé à -2,1% du PIB potentiel en 2017 et à -1,2 en 2018. Les estimations de la Commission dans les prévisions du printemps étaient de -0,8% pour 2017 et de 0,0 pour 2018. En vue d’une révision probable des projections de croissance du PIB réel dans les prochaines prévisions d’automne, ces chiffres indiquent un écart positif en 2018 – un résultat qui, selon nous, est en contradiction avec toutes les preuves macroéconomiques disponibles… » Finalement, la Commission et le Conseil ont accepté le plan budgétaire et n’ont pas engagé de procédure formelle de déficit excessif (qui pourrait entraîner des sanctions). Mais les questions méthodologiques soulevées par Padoan sont restées fondamentalement sans réponse. Sont-ils toujours valables aujourd’hui? L’Union européenne utilise plusieurs indicateurs de solidité budgétaire pour juger si un pays progresse vers son objectif à moyen terme. Ce sont, de manière générale: le ratio dette / PIB, solde budgétaire / PIB, solde budgétaire primaire / PIB et les ratios structurels budget / PIB. La prévision de la dynamique de la dette et des ratios solde budgétaire / PIB implique une certaine incertitude quant à la croissance des revenus et de ses composantes. Mais en ce qui concerne le budget structurel et les écarts de production, ce qui était la préoccupation de Padoan, l’histoire devient encore plus compliquée. Ces estimations constituent des chefs-d’œuvre de déguisement statistique. Ils nécessitent une évaluation de la croissance du pays par rapport à son potentiel. Mais ce dernier, bien sûr, n’est pas observable. Son estimation nécessite donc un modèle de la manière dont la politique budgétaire et, plus généralement, les politiques publiques, affectent la croissance. Il va sans dire qu’il n’y a pas de consensus en économie sur un tel modèle. De nombreux universitaires établis, comme Olivier Blanchard, ancien économiste en chef au FMI, ont critiqué la méthodologie finalement adoptée par la Commission européenne. La Commission elle-même semble un peu confuse quant à ses résultats, étant donné les révisions continues de l’écart de production pour l’Italie, comme le souligne Padoan dans sa lettre (figure 2). Mais outre le manque de fiabilité, cette formule pose un problème plus important: elle suppose dans sa construction que les dépenses publiques déficitaires ne peuvent pas avoir un impact structurel sur la croissance. Cela signifie qu’une augmentation du déficit ne peut pas stimuler la croissance sans inflation et qu’une diminution du déficit n’a pas d’effets dépressifs. Par conséquent, toute baisse du taux de croissance ne peut, par construction, jamais être interprétée comme une conséquence de l’austérité. Cette hypothèse est en contradiction avec ce que disent même les économistes dominants. Alors, qu’est-ce qui détermine la production potentielle, selon la Commission? Le taux de chômage structurel, ou taux de chômage non accéléré (NAWRU), c’est-à-dire le taux de chômage le plus bas auquel la croissance des salaires n’accélère pas et ne conduit pas à l’inflation, est un élément important, auquel nous pouvons probablement tous nous rattacher. La figure 3 ci-dessous montre comment cette dernière construction hypothétique se comporte par rapport au taux de chômage réel. La différence entre les deux séries est pertinente: plus la différence est grande, plus l’écart de production est important – et donc l’espace budgétaire accordé à un pays. Mais d’une manière ou d’une autre, plus le taux réel est élevé, plus le taux structurel est élevé, laissant ainsi l’écart de production essentiellement inchangé. Figure 3: en bleu le taux de chômage réel et en rouge le NAWRU, données téléchargées d’AMECO en 2013, au plus fort de la crise de la dette souveraine. La Commission estimait à l’époque que l’Espagne avait un taux de chômage optimal de 24%. La justification est claire: l’hypothèse est que le chômage est dû à des facteurs structurels, comme la rigidité du marché du travail, et les déficits budgétaires peuvent rarement y contribuer. Même si nous le croyions, il serait difficile d’expliquer pourquoi l’Espagne en 2004 avait un taux de chômage structurel de 10,4% et 24% en 2013, étant donné que le marché du travail était alors devenu plus flexible. En Italie, le taux de chômage pour 2018 est actuellement de 10,8% et l’estimation du NAWRU est de 9,94%. Mais à part les débats techniques, la décision est finalement politique. Les formules obscures et les modèles tremblants se prêtent à cela: justifier ce qui est décidé à huis clos. Dans l’intervalle, cependant, le charabia statistique aura détourné l’attention des Européens d’une discussion sur les grands objectifs sociaux que l’Europe devrait atteindre. Pourtant, il est difficile de comprendre pourquoi, dans un contexte politique qui menace la fondation de l’UE, la Commission européenne a décidé d’évoquer le spectre d’une catastrophe financière au-dessus d’une augmentation de 1,4% dans une estimation, une situation qui s’est avérée à plusieurs reprises peu fiable. et qu’une majorité d’économistes contesterait. Navigation après Tout à fait d’accord, les modèles d’écart de production sont des ordures. Mais les économistes de la Commission savent que (on essaie désespérément de sauver le concept en changeant de méthodologie) et l’évaluation d’un plan budgétaire est basée sur bien plus que le simple solde structurel. Le manuel du pacte de stabilité et de croissance comporte des centaines de pages et, s’il y a une volonté, il y a en fait beaucoup de flexibilité (il suffit de voir comment les hauts fonctionnaires du ministère français de l’économie ont pu convaincre la Commission pendant des années que la France était faisant beaucoup d’efforts, oui, je suis fier d’eux, ils ont fait le travail de Dieu). Désormais, le problème du plan italien n’est pas qu’il vise 2,4%. C’est, tout d’abord, que 2,4% est basé sur des hypothèses très optimistes de croissance et de dépenses / revenus. Il est probable que l’objectif réel se rapproche de 3%, peut-être même au-dessus. Ici, le problème est autant le nombre que le retour à la comptabilité fantaisie. Le deuxième problème est qu’ils transforment cela en confrontation publique avec les institutions européennes. Comment la Commission peut-elle faire face à une expansion budgétaire et la BCE la soutenir alors que Salvini / Di Maio disent essentiellement qu’ils n’en ont pas besoin et qu’ils peuvent faire ce qu’ils veulent? Je pense que l’économie italienne pourrait utiliser un stimulus fiscal et dans un monde idéal une poussée à 3% aurait beaucoup de sens. Bien qu’en réalité, l’Italie pourrait déjà trouver beaucoup d’espace budgétaire si l’écart se réduisait. En gros, ils pourraient dépenser 1% de PIB de plus en disant simplement publiquement qu’ils respecteraient les règles budgétaires. Ajoutez à cela la flexibilité dont la Commission a fait preuve (France mais aussi Espagne) et ils pourraient même plus que les dépenses qu’ils viennent de promettre. Encore une fois, ce serait moins que ce qui serait idéal, mais rien n’est parfait et menacer de dépenser autant que vous le souhaitez dans une devise que vous ne contrôlez pas demande simplement des ennuis. Colonel Smithers Merci et bien dit, French Guy. D’après les commentaires formulés par le gouvernement italien et, à leur tour, les fonctionnaires de l’UE ont fait un événement lors d’une ville pour discuter de ces questions à la mi-juillet, ils l’ont compris et sont d’accord avec ce que vous dites. La zone monétaire centrale / optimale allemande (ic) et sa classe compradore à la périphérie n’entendront pas parler d’une telle impureté. Ignacio Je pense que la flexibilité dont vous parlez dépend des gouvernements qui se sont engagés au moins nominalement à respecter les règles de l’UE, étant conventionnels – pas populistes »- et promettant un retour aux règles dès que possible. Dans le cas de l’Italie, ils contestent les règles de l’UE de manière plus globale. Ils commettent également le péché d’être populiste et c’est trop pour la commission de faire preuve de flexibilité, pense-je. À mon avis, cela n’a rien à voir avec la confrontation entre des modèles / prévisions économiques qui ne sont utilisés que comme des armes pour justifier sa posture idéologique. Comme vous le dites correctement le deuxième problème est qu’ils en font une confrontation publique avec les institutions européennes » Je pense que c’est une grosse erreur de la part du gouvernement italien. Ils devraient définir la confrontation simplement comme idéologique plutôt qu’institutionnelle. Alors que nous nous concentrons sur l’Italie, pendant ce temps, en Espagne, le parti socialiste introduit également des politiques qui augmentent les dépenses publiques (augmentant les pensions publiques) conformément au gouvernement de Salvini et cela passe plus ou moins sans bruit – à l’exception des avertissements typiques du FMI et du Confirmez que personne ne semble participer jusqu’à présent. La différence réside dans le ton provocateur que le gouvernement de Salvini utilise. DavidEG Je souhaite que la ligne de conduite du gouvernement italien actuel soit fondée sur une critique des règles budgétaires de l’UE aussi solide que celle mise en évidence ici. Il y a maintenant une prise de conscience largement répandue en Italie que l’austérité est vouée à l’échec (ce n’était de toute façon jamais un concept bienvenu), mais cela va être exploité par nos deux premiers ministres pour remettre une mesure populiste des déficits afin de récolter les fruits de les prochaines élections au Parlement européen. Les mesures impliquent des paiements de transfert pour la plupart (le financement des dépenses courantes par l’emprunt n’est pas une bonne pratique budgétaire) et il y a peu d’efforts pour essayer d’injecter un choc structurel positif qui peut promouvoir une croissance endogène. Oh, et il y a aussi un retour en arrière sur les réformes précédentes (pensions). Ainsi, au lieu de plaider fermement contre les règles budgétaires de l’UE, ce qui serait le bienvenu, ce gouvernement fait de sérieux dégâts en antagonisant l’UE et bien d’autres (banque centrale italienne et agences indépendantes, centres de recherche, la plupart de la presse) au cours d’une bataille cela est correct en principe mais imparfait dans l’exécution. La commission aura du mal à rejeter le budget, l’Italie sera écrasée par les forces du marché et une bonne partie des Italiens se retranchera et se radicalisera encore plus. À la fin, nous finirons par renforcer l’idée que nous avons besoin de plus de modération budgétaire et que les italiens sont débiles et irresponsables et devraient être disciplinés avec plus d’austérité.

Les infrastructures de Google

 

Début mai 2019, un googleur a révélé lors d’une session à huis clos secrète que les erreurs des utilisateurs étaient à l’origine des pannes d’index de Google. Googlebot explore et indexe principalement les pages avec l’agent smartphone à l’avenir. Depuis le 1er juillet 2019, l’indexation mobile-first est activée par défaut pour tous les nouveaux sites Web (nouveaux sur le Web ou précédemment inconnus de la recherche Google). Qu’est-ce qu’une mise à jour d’infrastructure? Les mises à jour de l’infrastructure peuvent accélérer les calculs ou l’indexation. La mise à jour de la caféine est un exemple de mise à jour de l’infrastructure. Selon l’aperçu de Dave Davies sur la mise à jour sur la caféine: Ce nouveau système a permis à Google d’explorer et de stocker des données beaucoup plus efficacement. En fait, grâce au propre compte de Google, ils ont non seulement pu augmenter leur indice mais fournir des résultats beaucoup plus frais (50% plus frais selon leurs estimations). Un autre exemple de mise à jour de l’infrastructure est le déploiement d’Espresso en 2017. Selon Google: Espresso nous permet de maintenir les performances et la disponibilité d’une manière qui n’est pas possible avec les protocoles Internet centrés sur le routeur existants. Cela se traduit par une disponibilité plus élevée et de meilleures performances via Google Cloud que celles disponibles sur Internet dans son ensemble.  » Google accidentellement « a supprimé des milliers, voire des millions d’URL de son index de recherche Le cache de Google est obsolète depuis un mois L’indexeur de recherche de Google, GoogleBot, est passé d’une version vieille de 4 ans des fonctionnalités de Chrome à la version la plus récente. La phrase Éléphant dans la pièce est une métaphore de quelque chose de trop grand pour être ignoré. Il est assez évident que quelque chose se passe avec l’index de recherche de Google. Nous le voyons. De toute évidence, agence de referencement quelque chose se passe avec l’indexation. Il ressemble à un éléphant appelé Infrastructure Update. Il s’agit d’un écosystème où les éditeurs prennent en charge Google et Google prend en charge les éditeurs. Il serait rassurant si Google était plus informatif sur ce qui se passe lorsque les roues commencent à tomber de leur moteur de recherche comme cela se produit depuis avril 2019. La mise à jour de mars 2019 était importante J’ai reçu à l’avance des informations qui ont été divulguées par Google qu’une mise à jour allait arriver. L’information était que la mise à jour de mars 2019 serait l’une des plus importantes des années. J’ai signalé que son e. Certains étaient d’avis que l’impact de cet algorithme ne semblait pas atteindre de nombreux sites Web. Mais cela peut avoir mal interprété ce que le Googler voulait dire quand il a dit que ça allait être gros. Un changement d’infrastructure est important. Cela pourrait ne pas affecter immédiatement le classement du site Web. Mais les améliorations introduites par les mises à jour de l’infrastructure permettent l’avancement des processus algorithmiques. Un mois plus tard, les roues tombent de l’index de Google L’index de recherche de Google a subi un effondrement sans précédent un mois après la mise à jour de mars 2019 de Google. Je travaille sur le web depuis 20 ans et je n’ai jamais connu de panne de moteur de recherche comme cela s’est produit un mois après la grosse mise à jour de Google en mars 2019. Google s’efforce de résoudre un problème technique généralisé qui a entraîné la suppression des pages Web de l’index de Google.  » Ce qui s’est passé, c’est que de nombreuses pages Web ont disparu de l’index de Google. Le résultat est que de nombreux sites Web ont perdu leur classement parce que leurs pages Web n’étaient plus dans l’index de Google. Il s’agit d’un événement important car il signifie que quelque chose d’important s’est produit dans l’infrastructure de Google qui lui a fait perdre des pages Web. C’est un problème d’infrastructure. Il a suivi ce qui a été divulgué comme une grosse mise à jour. Il me semble évident que Google subit actuellement une mise à jour majeure de son infrastructure. Cette mise à jour a affecté les éditeurs Web, mais Google n’a pas annoncé de mise à jour. Je pense qu’il existe un lien entre la grande mise à jour de Google de mars 2019 et le problème d’indexation sans précédent qui a suivi quelques semaines plus tard en avril. Le bot d’indexation de Google a été mis à jour Un autre signe que Google subit une mise à jour de l’infrastructure est que GoogleBot, le logiciel d’exploration de Google, a subi une mise à jour majeure. La capacité de GoogleBot à télécharger et à rendre des sites Web est à la traîne de Chrome au cours des quatre dernières années. GoogleBot est basé sur Chrome 41, un navigateur annoncé en mars 2015. Cela signifie que jusqu’à récemment, GoogleBot n’était pas en mesure de voir le Web de la même manière que les personnes qui utilisaient des navigateurs modernes. Cela a changé en 2019, lorsque Google a annoncé que GoogleBot serait désormais basé sur la version la plus moderne du navigateur Chrome. Cette modification de la façon dont Google indexe Internet s’est produite deux mois après la mise à jour de mars 2019 de Google et un mois après la rupture de l’index de recherche de Google. La mise à niveau de GoogleBot représente une mise à jour majeure de la façon dont Google explore Internet. C’est très important. GoogleBot est passé des capacités de Chrome 41 à Chrome 74. Il est à noter que ce changement dans la façon dont Google explore Internet est survenu au milieu des récents problèmes chez Google liés à son cache et à son index. Mise à jour de l’infrastructure Penguin et Panda précédés Deux des mises à jour les plus importantes de l’algorithme de Google s’appellent Penguin et Panda. Ils affectent le classement des liens et du contenu. La mise à jour sur la caféine a été lancée en 2010. Il s’agissait d’une mise à jour de l’infrastructure. Cela a aidé Google à gérer d’énormes quantités de données et de calculs. Cette capacité a permis à Google d’améliorer son algorithme en introduisant la mise à jour Panda axée sur le contenu en 2011, suivie de la mise à jour Penguin axée sur les liens en 2012 Je suppose que la mise à jour de la caféine a aidé Google à faire fonctionner ses algorithmes plus efficacement, ce qui lui a permis de déployer Panda puis Penguin. Un autre déploiement d’infrastructure, appelé Espesso, s’est produit vers 2015. Cette mise à jour inopinée était liée à l’aide à Google pour pousser le contenu à travers son réseau plus efficacement. Espresso utilise un réseau défini par logiciel (SDN) pour aider à fournir du contenu aux utilisateurs le plus rapidement possible. Que pourrait être une mise à jour de l’infrastructure Google? On ne peut que spéculer sur ce qui se passe chez Google. Il est évident que l’infrastructure de Google est en train de changer et parfois de se casser. Google est silencieux sur ce qui se passe est gênant. Google dépend des sites Web. Les entreprises dépendent de Google.

Le Mexique refuse l’accord avec les États-Unis pour maintenir les demandeurs d’asile au sud de la frontière

La nouvelle direction du Mexique nie un rapport publié selon lequel il aurait accepté une proposition de l’administration Trump exigeant que les demandeurs d’asile arrivant à la frontière sud-ouest attendent au Mexique pendant que les autorités américaines examinent leurs demandes d’asile.
Le Washington Post a rapporté samedi que Washington avait gagné le soutien du gouvernement du président élu mexicain Andres Manuel Lopez Obrador – qui prend ses fonctions le 1er décembre – pour un plan obligeant les demandeurs d’asile à la frontière à rester au Mexique au fur et à mesure que leurs demandes transitent. le système d’immigration américain.
L’administration Trump cherche depuis longtemps un tel accord avec le Mexique comme moyen de résoudre ce qu’elle a appelé une crise »d’un nombre croissant de demandeurs d’asile d’Amérique centrale – et un espace de détention limité dans lequel les maintenir sur le territoire américain alors que leurs pétitions sont considérées .
Les critiques des deux côtés de la frontière ont longtemps attaqué la notion du Mexique servant de point de passage ou de lieu de détention pour les Centraméricains et les autres demandeurs d’asile aux États-Unis.
Publicité
L’administration de l’actuel président du Mexique, Enrique Peña Nieto, a rejeté une proposition d’administration Trump similaire l’année dernière.
Mais le Post a cité Olga Sanchez Cordero, ministre désignée de l’Intérieur du Mexique, disant que le nouveau gouvernement mexicain avait accepté la politique comme une solution à court terme « à la question de la migration en Amérique centrale – qui a été dramatisée ces dernières semaines comme des milliers de Les Centraméricains se sont dirigés vers le nord à travers le Mexique en caravanes.
Plus tard samedi, cependant, elle a nié que le Mexique ait accepté d’accueillir des personnes demandant l’asile américain car leur cas attendait d’être jugé.
Il n’y a aucun accord d’aucune sorte entre le futur gouvernement fédéral mexicain et les États-Unis », a déclaré le nouveau ministre de l’Intérieur dans un communiqué.
Publicité
En outre, elle a déclaré que le nouveau gouvernement du Mexique avait rejeté tout accord dans lequel le Mexique serait considéré comme un pays tiers sûr »pour les demandeurs d’asile américains.
Dans un message sur Twitter samedi, le président Trump a réitéré ses menaces de fermer la frontière sud – menaces qui ont alarmé de nombreuses personnes au Mexique, car le commerce transfrontalier est un pilier de l’économie mexicaine.
Dans son Tweet, Trump a également déclaré que les migrants ne seraient pas autorisés à entrer aux États-Unis tant que leurs demandes n’auraient pas été approuvées individuellement par le tribunal. »
D’autres, a-t-il dit, resteraient au Mexique », a-t-il ajouté, sans explication.
Le message Twitter n’a pas précisé si Washington avait conclu un quelconque accord avec le Mexique sur la question.
Seule une petite minorité de demandeurs centraméricains se voient finalement accorder l’asile politique aux États-Unis, mais les progrès dans la prise de décision peuvent prendre des mois ou des années – période pendant laquelle beaucoup sont libérés et prennent pied aux États-Unis.
Trump a promis de mettre fin à ce qu’il a appelé le système de capture et de libération ». Notre politique très stricte est Catch and Detain », a-t-il écrit samedi dans son message Twitter. Pas de «libération» aux États-Unis »
La Maison Blanche a également préconisé une approche alternative de pays tiers sûr »lors de discussions avec des responsables mexicains. Dans le cadre d’un tel plan, les Centraméricains demandeurs d’asile devraient généralement déposer une demande de protection au Mexique, pas aux États-Unis.
Publicité
La proposition est une variante du plan de l’administration Trump de rester au Mexique, en vertu duquel les demandeurs d’asile attendraient au Mexique jusqu’à ce que leur cas soit jugé aux États-Unis.
Avec une désignation de pays tiers sûr », les États-Unis considéreraient le Mexique comme une nation sûre pour recevoir les demandeurs d’asile. Dans la pratique, cela empêcherait la plupart des demandeurs d’asile entrés au Mexique de déposer une demande d’asile aux États-Unis. Les États-Unis ont déjà une telle entente avec le Canada.
Mais les défenseurs des immigrants s’opposent depuis longtemps à une telle désignation pour le Mexique pour un certain nombre de raisons – principalement la violence généralisée et croissante du pays, qui cible souvent les migrants d’Amérique centrale. Le Mexique ne peut pas être considéré comme sûr pour les demandeurs d’asile, selon beaucoup.
Les critiques affirment également que le système mexicain de traitement des demandes de statut de réfugié est déjà débordé et mal préparé pour faire face à un nouvel afflux massif.
Dans sa déclaration, la nouvelle secrétaire à l’Intérieur du Mexique a fait écho aux vœux du président élu de gauche, Lopez Obrador, de protéger les droits humains des voyageurs en caravane et d’autres migrants d’Amérique centrale tout en leur fournissant nourriture, soins de santé et abri. Le président élu a également promis d’aider les Centraméricains à acquérir des documents de travail s’ils choisissent de rester au Mexique.
Plus de 6 000 membres de caravanes, principalement honduriens, sont arrivés ce mois-ci dans les villes frontalières mexicaines de Tijuana et Mexicali, ce qui représente un défi humanitaire, logistique et politique pour les deux villes frontalières. Les migrants disent qu’ils fuient la pauvreté et la violence dans leur pays d’origine. Le maire de Tijuana a déclaré une crise humanitaire »vendredi alors que la ville frontalière demandait une aide fédérale et d’État supplémentaire pour aider à loger les migrants, dont la plupart sont entassés dans un complexe sportif à un pâté de maisons de la frontière frontalière américano-mexicaine.
Les responsables de Tijuana prévoient que jusqu’à 10 000 migrants d’Amérique centrale pourraient éventuellement converger vers la ville et y rester pendant des mois alors qu’ils cherchent à déposer une demande d’asile aux États-Unis, un processus qui prend du temps. Les responsables américains au passage de San Ysidro n’acceptent généralement pas plus de 100 demandes d’asile par jour.

L’Espagne arrête des hackers informatiques

L’Espagne arrête 3 pirates informatiques identifiés comme «anonymes»

La police espagnole a arrêté trois pirates informatiques présumés qui appartiendraient à un groupe militant international un peu lâche qui a attaqué des sites Web d’entreprises et de gouvernements à travers le monde, ont annoncé aujourd’hui les autorités. La police nationale a identifié les trois dirigeants de la section espagnole d’un groupe qui s’appelle « anonyme ». Tous les trois sont des Espagnols âgés de 30 à 32 ans, a déclaré Manuel Vazquez, chef de l’unité des délits de haute technologie de la police. Un serveur informatique dans l’une de leurs maisons a été utilisé pour prendre part à des cyberattaques contre des cibles, dont deux grandes banques espagnoles, la société énergétique italienne Enel et les gouvernements égyptien, algérien, libyen, iranien, chilien, colombien et néo-zélandais, a déclaré Vazquez. . Ses commentaires reviennent quelque peu sur une déclaration antérieure de la police qui disait que ce serveur avait été utilisé pour exécuter les attaques. Les trois détenus ont été libérés sans caution mais font face à une accusation nouvelle dans le code pénal espagnol – perturber un système informatique, a déclaré Vazquez. Il n’a donné aucun détail sur l’effet de ces attaques. En Espagne, agissant de leur propre chef, les trois détenus ont organisé des cyberattaques sur le site Web de la commission électorale centrale espagnole quelques jours avant les élections locales et régionales du 22 mai, celui des forces de police régionales du nord-est de la Catalogne et un important syndical espagnol. syndicat. La nuit avant les élections, les trois hommes ont tenté de fermer les pages Web des deux principaux partis politiques espagnols et celui du Parlement espagnol, mais ont été contrecarrés par la police, a déclaré Vazquez. « Anonymous est un réseau avec une idée commune, mais il a beaucoup de cellules à travers le monde. En utilisant les chats, ils acceptent de lancer des attaques par déni de service sur n’importe quelle page d’une entreprise ou d’une organisation partout dans le monde », a déclaré Vazquez, faisant référence à une technique de type cyber-bombardement utilisée pour fermer une page Internet. Vazquez a déclaré que la police analysait toujours des fichiers informatiques et d’autres documents mais n’avait aucune trace des trois Espagnols ayant obtenu des données sensibles. Vazquez a déclaré que les membres d’Anonymous utilisent beaucoup de méthodes pour cacher leur identité. Le communiqué indique que les seuls autres pays à agir contre « Anonymous » jusqu’à présent sont les États-Unis et la Grande-Bretagne. Il a attribué à cela ce qu’il a appelé des mesures de sécurité complexes que les membres utilisent pour protéger leur identité. Les suspects en Espagne ont été arrêtés à Barcelone, dans la région de Valence et dans la ville méridionale d’Almeria. Depuis octobre 2010, la police espagnole spécialisée dans la cybercriminalité a analysé plus de 2 millions de lignes de chat en ligne et de pages Internet jusqu’à ce qu’elles finissent par cibler les trois suspects. Leurs noms n’ont pas été donnés. En janvier, la police britannique a arrêté cinq jeunes hommes soupçonnés d’être impliqués dans des cyberattaques d’Anonymous, qui a soutenu WikiLeaks. « Anonymous » a revendiqué la responsabilité d’attaquer les sites Web de sociétés telles que Visa, Mastercard et Paypal, qui ont tous rompu leurs liens avec WikiLeaks après avoir commencé à publier son énorme masse de notes diplomatiques secrètes américaines. « Anonymous » a accusé les entreprises d’avoir tenté d’étouffer WikiLeaks et a rassemblé une armée de supporters en ligne pour inonder leurs serveurs de trafic, bloquant périodiquement l’accès à leurs sites pendant des heures. Et en février, Tematis un forum Internet dirigé par « Anonymous » a ordonné aux participants d’attaquer les sites Web du ministère égyptien de l’Information et du parti national démocrate au pouvoir. Dans un message sur Twitter, le groupe a revendiqué le retrait du site Web du ministère et a déclaré que le groupe était motivé par le désir de soutenir les manifestants égyptiens en faveur de la démocratie.