Quand on parlait de Trump

S’il y a bien une élection qui focalise l’attention du moment, c’est bien l’élection américaine qui se profile à l’horizon. Impossible d’y échapper, dès lors qu’on regarde le JT ou qu’on consulte l’actualité. La semaine dernière, j’ai fait un incentive à Boston où j’ai eu l’occasion d’en discuter avec quelques collègues. Et je dois dire que j’ai été assez surpris par cette discussion. Car la plupart de mes interlocuteurs étaient convaincus que Clinton va remporter ces élections. Mais pour ma part, je suis persuadé qu’au contraire, et en dépit des sondages qui la donnent gagnante, c’est bien un certain milliardaire excentrique qui va l’emporter. La question que vous vous posez sans doute est pourquoi. Pourquoi un type qui propose un programme aussi ridicule aurait une chance d’être élu à la tête de la plus grande puissance du monde. Eh bien, pour cette raison, précisément. Parce qu’il est incohérent et incontrôlable. Trump ne va pas être élu pour son programme. Evidemment, la base de son électorat croit vraiment en ce qu’il dit. Les figurants de Winter’s Bone espèrent en toute sincérité qu’il rendra à l’Amérique sa grandeur. Mais ceux-là ne suffisent pas à le faire élire. Non, ceux qui vont le faire accéder à la présidence, ce sont tous ces Joker qui ne veulent au fond qu’une chose : voir le monde brûler. Ceux-là sont convaincus que Trump sera un président effroyable, et c’est pour ça qu’ils vont voter pour lui. Comment je sais tout ça ? Parce que j’ai moi-même été comme ça à une époque. Il m’est arrivé, dans l’isoloir, de vouloir faire un pied de nez au système. Et les gens qui partagent cette envie sont incroyablement nombreux : rien qu’autour de moi, j’en ai repéré plusieurs d’après leurs discours ; ils voteraient Trump s’ils étaient américains. Le ras-le-bol vis-à-vis de la politique est général, et depuis bien trop longtemps. Beaucoup ne croient plus que cette dernière puisse changer quoi que ce soit, et sont par conséquent prêts à voter n’importe quoi. Et c’est cette aide qui va faire de Trump le prochain président des Etats-Unis. En tout cas, j’ai bien apprécié cet incentive. D’ailleurs, je vous mets en lien l’agence qui s’en est occupé, si vous voulez voir à quoi ça ressemblait. Suivez le lien pour l’organisateur de ce voyage incentive aux USA.