Les infrastructures de Google

 

Début mai 2019, un googleur a révélé lors d’une session à huis clos secrète que les erreurs des utilisateurs étaient à l’origine des pannes d’index de Google. Googlebot explore et indexe principalement les pages avec l’agent smartphone à l’avenir. Depuis le 1er juillet 2019, l’indexation mobile-first est activée par défaut pour tous les nouveaux sites Web (nouveaux sur le Web ou précédemment inconnus de la recherche Google). Qu’est-ce qu’une mise à jour d’infrastructure? Les mises à jour de l’infrastructure peuvent accélérer les calculs ou l’indexation. La mise à jour de la caféine est un exemple de mise à jour de l’infrastructure. Selon l’aperçu de Dave Davies sur la mise à jour sur la caféine: Ce nouveau système a permis à Google d’explorer et de stocker des données beaucoup plus efficacement. En fait, grâce au propre compte de Google, ils ont non seulement pu augmenter leur indice mais fournir des résultats beaucoup plus frais (50% plus frais selon leurs estimations). Un autre exemple de mise à jour de l’infrastructure est le déploiement d’Espresso en 2017. Selon Google: Espresso nous permet de maintenir les performances et la disponibilité d’une manière qui n’est pas possible avec les protocoles Internet centrés sur le routeur existants. Cela se traduit par une disponibilité plus élevée et de meilleures performances via Google Cloud que celles disponibles sur Internet dans son ensemble.  » Google accidentellement « a supprimé des milliers, voire des millions d’URL de son index de recherche Le cache de Google est obsolète depuis un mois L’indexeur de recherche de Google, GoogleBot, est passé d’une version vieille de 4 ans des fonctionnalités de Chrome à la version la plus récente. La phrase Éléphant dans la pièce est une métaphore de quelque chose de trop grand pour être ignoré. Il est assez évident que quelque chose se passe avec l’index de recherche de Google. Nous le voyons. De toute évidence, agence de referencement quelque chose se passe avec l’indexation. Il ressemble à un éléphant appelé Infrastructure Update. Il s’agit d’un écosystème où les éditeurs prennent en charge Google et Google prend en charge les éditeurs. Il serait rassurant si Google était plus informatif sur ce qui se passe lorsque les roues commencent à tomber de leur moteur de recherche comme cela se produit depuis avril 2019. La mise à jour de mars 2019 était importante J’ai reçu à l’avance des informations qui ont été divulguées par Google qu’une mise à jour allait arriver. L’information était que la mise à jour de mars 2019 serait l’une des plus importantes des années. J’ai signalé que son e. Certains étaient d’avis que l’impact de cet algorithme ne semblait pas atteindre de nombreux sites Web. Mais cela peut avoir mal interprété ce que le Googler voulait dire quand il a dit que ça allait être gros. Un changement d’infrastructure est important. Cela pourrait ne pas affecter immédiatement le classement du site Web. Mais les améliorations introduites par les mises à jour de l’infrastructure permettent l’avancement des processus algorithmiques. Un mois plus tard, les roues tombent de l’index de Google L’index de recherche de Google a subi un effondrement sans précédent un mois après la mise à jour de mars 2019 de Google. Je travaille sur le web depuis 20 ans et je n’ai jamais connu de panne de moteur de recherche comme cela s’est produit un mois après la grosse mise à jour de Google en mars 2019. Google s’efforce de résoudre un problème technique généralisé qui a entraîné la suppression des pages Web de l’index de Google.  » Ce qui s’est passé, c’est que de nombreuses pages Web ont disparu de l’index de Google. Le résultat est que de nombreux sites Web ont perdu leur classement parce que leurs pages Web n’étaient plus dans l’index de Google. Il s’agit d’un événement important car il signifie que quelque chose d’important s’est produit dans l’infrastructure de Google qui lui a fait perdre des pages Web. C’est un problème d’infrastructure. Il a suivi ce qui a été divulgué comme une grosse mise à jour. Il me semble évident que Google subit actuellement une mise à jour majeure de son infrastructure. Cette mise à jour a affecté les éditeurs Web, mais Google n’a pas annoncé de mise à jour. Je pense qu’il existe un lien entre la grande mise à jour de Google de mars 2019 et le problème d’indexation sans précédent qui a suivi quelques semaines plus tard en avril. Le bot d’indexation de Google a été mis à jour Un autre signe que Google subit une mise à jour de l’infrastructure est que GoogleBot, le logiciel d’exploration de Google, a subi une mise à jour majeure. La capacité de GoogleBot à télécharger et à rendre des sites Web est à la traîne de Chrome au cours des quatre dernières années. GoogleBot est basé sur Chrome 41, un navigateur annoncé en mars 2015. Cela signifie que jusqu’à récemment, GoogleBot n’était pas en mesure de voir le Web de la même manière que les personnes qui utilisaient des navigateurs modernes. Cela a changé en 2019, lorsque Google a annoncé que GoogleBot serait désormais basé sur la version la plus moderne du navigateur Chrome. Cette modification de la façon dont Google indexe Internet s’est produite deux mois après la mise à jour de mars 2019 de Google et un mois après la rupture de l’index de recherche de Google. La mise à niveau de GoogleBot représente une mise à jour majeure de la façon dont Google explore Internet. C’est très important. GoogleBot est passé des capacités de Chrome 41 à Chrome 74. Il est à noter que ce changement dans la façon dont Google explore Internet est survenu au milieu des récents problèmes chez Google liés à son cache et à son index. Mise à jour de l’infrastructure Penguin et Panda précédés Deux des mises à jour les plus importantes de l’algorithme de Google s’appellent Penguin et Panda. Ils affectent le classement des liens et du contenu. La mise à jour sur la caféine a été lancée en 2010. Il s’agissait d’une mise à jour de l’infrastructure. Cela a aidé Google à gérer d’énormes quantités de données et de calculs. Cette capacité a permis à Google d’améliorer son algorithme en introduisant la mise à jour Panda axée sur le contenu en 2011, suivie de la mise à jour Penguin axée sur les liens en 2012 Je suppose que la mise à jour de la caféine a aidé Google à faire fonctionner ses algorithmes plus efficacement, ce qui lui a permis de déployer Panda puis Penguin. Un autre déploiement d’infrastructure, appelé Espesso, s’est produit vers 2015. Cette mise à jour inopinée était liée à l’aide à Google pour pousser le contenu à travers son réseau plus efficacement. Espresso utilise un réseau défini par logiciel (SDN) pour aider à fournir du contenu aux utilisateurs le plus rapidement possible. Que pourrait être une mise à jour de l’infrastructure Google? On ne peut que spéculer sur ce qui se passe chez Google. Il est évident que l’infrastructure de Google est en train de changer et parfois de se casser. Google est silencieux sur ce qui se passe est gênant. Google dépend des sites Web. Les entreprises dépendent de Google.